21 de març de 2010

MANIFESTE DE L’ALLUMAGE POPULAIRE DE CHANDELLES DU 20 MARS 2010




Chers amis qui êtes venus.

A la lumière de ces chandelles, nous voulons dire à tout le monde qui aime l’œuvre de Gaudi, à tout le monde qui se sent solidaire des familles préoccupées par le passage d’un TGV au ras de leurs maisons, que le tracé actuel du TGV est une erreur, que de le faire passer au milieu de Barcelone est une erreur et qu’il est encore temps de redresser la situation.

D’AUTRES PARCOURS SONT POSSIBLES. Moins chers, plus rapides à faire, complètement surs : par le Vallès, la Gare de Francia, (via Place de les Glòries)…
Nous devons dire et répéter d’une façon catégorique que le sous-sol de Barcelone est fortement instable. Des fissures dans de nombreux immeubles et des trous dans la rue Mallorca près de l’itinéraire déjà commencé se sont déjà produits. LE RISQUE ZERO N’EXISTE PAS. Nous devons dire que l’utilisation d’une perforeuse dans des rues de 20 mètres de large est extrêmement dangereuse.

Des centaines d’architectes, d’ingénieurs, de géologues du monde entier ont averti des dangers de l’itinéraire actuel.

La Mairie de Barcelone a dit NON. Le Parlement de Catalogne a dit NON. Les juges de Madrid ne se sont pas encore prononcés. L’UNESCO n’a pas encore émis son verdict. Une grande majorité de citoyens a dit NON plusieurs fois. Nous ne pouvons pas accepter l’itinéraire actuel : IL FAUT LE CHANGER.

Il est incompréhensible qu’une entreprise avance, imperturbable, faisant cas omis de tout et de tous. Que cachent ces intérêts ? Comment expliquer  tant d’irrégularités ? Comment expliquer la mise en marche d’une perforeuse dans de telles conditions ? Comment expliquer l’énorme  confusion médiatique ?  Comment est-ce possible que l’on puisse essayer d’influencer les juges et l’opinion publique par le fait accompli ?

Nous déclarons à tous les amis de Gaudi, à toutes les personnes solidaires et bien pensantes du monde entier, que nous voulons le TGV-AVE. Mais nous voulons qu’ils sachent que le train peut suivre d’autres itinéraires, qu’il n’est pas trop tard car  en fait seulement  807 mètres ont été faits, sur les 5.640 envisagés.
Nous le répétons : l’itinéraire prévu est le plus cher, le plus lent d’exécuter, et aussi le plus dangereux. Nous nous y opposons. Nous n’acceptons pas de subir l’offense de recevoir la visite d’un Ministre qui nous fait croire que l’Etat investit en Catalogne alors que de nombreuses priorités ne sont pas tenues en compte. 
Nous demandons à tous les citoyens de bien s’informer sur ce qui se passe. Nous leur rappelons les antécédents du Carmel, de Bellvitge, de Vilafranca,  de l´Archive Historique de Cologne en Allemagne qui se sont produits suite à l’utilisation d’une perforeuse semblable et à tant d’autres occasions où LE RISQUE ZERO N’EXISTE PAS. Il faut absolument changer le parcours du  TGV-AVE ! Nous disons à tout le monde  et dites vous aussi a tout le monde:   
IL FAUT LE CHANGER.                                                      
            

Cap comentari: